Découvrez notre magasin à Machecoul : cliquez ici                                                        

1                                        

 

 

La pêche au coup consiste à capturer à l’aide d’une ligne des poissons préalablement rassemblés à un endroit précis (le coup) grâce à l’amorçage réalisé par le pêcheur.

L’image du pêcheur assoupi devant sa vieille canne en bambou à moitié immergée, même si elle reste présente dans l’esprit de quelques détracteurs ou journalistes en mal d’inspiration les jours d’élection, est très loin de correspondre à la réalité de la pêche au coup moderne.

Comme pour de très nombreuses activités humaines, les dernières décennies ont été marquées par des évolutions radicales dans la manière de pratiquer la pêche, mais aussi tout simplement dans les outils utilisés.

Bien sûr, tout le monde ne pratique pas la pêche de compétition, et la grande majorité des pêcheurs au coup (plusieurs centaines de milliers de pratiquants plus ou moins assidus en France), se contente d’un matériel modeste et simple pour d’adonner à son activité favorite.
Toutefois, quelque soit l’importance de ce matériel, il bénéficie des évolutions récentes des matériaux utilisés.

En effet, outre de nouvelles techniques qui se sont imposées, les matériels ont connus dans le même temps des évolutions radicales. L’avènement de la fibre de verre, puis du carbone pour la fabrication des cannes à pêche constitue une évolution aussi radicale que l’utilisation du nylon pour les corps de ligne.

Il n’en reste pas moins que le meilleur matériel de pêche du monde ne fera pas le meilleur pêcheur, et c’est tant mieux. La pêche au coup est très pratiquée, dans toutes les catégories sociales, et dans toutes les tranches d’âge. Elle fait l’objet chez certains (dont je fais partie) d’une vrai passion, et à ce titre représente un budget annuel non négligeable.

On peut considérer que le matériel est constitué de deux types de produits : les produits « d’investissement », et les produits consommables. Ces produits sont pour certains communs aux différentes techniques de pêche (caisse à pêche, épuisette, bourriche), mais pour d’autres sont spécifiques à chacune d’entre elles.

Pêche à la grande cannepêche à l’anglaisepêche à la bolognaisepêche au feeder ou quiver-tip, ces techniques et leurs spécificités en terme de matériels sont les sujets des pages qui suivent. Elles apporteront peut-être quelques éclaircissements et conseils aux néophytes ou curieux qui souhaitent en savoir un peu plus avant de se lancer dans une nouvelle technique.